Deadpoint

deadpoint_banner

Une pièce de Aurélie Pitrat, Animal 2nd

« Dead Point » est un spectacle où le travail de création est rendu visible : le public peut observer un microcosme de travailleurs élaborant une œuvre poétique.

Le projet est de réaliser un film d’animation en live : tout est à vue, le plateau devient studio de réalisation, où tout est possible et où l’erreur est permise. Ce projet naît de l’envie d’expérimenter l’abstrait dans le jeu, d’écrire au plateau avec des artistes d’autres horizons et de donner à voir au public l’acte de création. Le défi est lancé d’animer en temps réel, de créer ensemble et en direct ce dessin animé. Un plasticien-dessinateur propose une forme, une image à animer projetée instantanément sur un écran. Des musiciens répondent par un son, une mélodie et proposent une dynamique. Les comédiens donnent le mouvement et de prêtent leur voix aux esquisses créées. La méthode qui s’impose pour ce projet d’écriture spontanée et collective est l’improvisation : tous les protagonistes sont auteurs-réalisateurs de ce qui se créé au plateau et à l’écran dans le moment présent. L’écoute est le fondement même de la possibilité d’un résultat commun, donc lisible : le public est plongé dans l’intimité du danger de création et totalement lié à l’objet finalement créé. Un dessin animé est une moyenne de 24 images par secondes. Nous avons besoin de l’immédiateté et de la vivacité des réactions pour que les créateurs au plateau travaillent de concert. Pour mouvoir un croquis tracé dans l’instant, aujourd’hui, aucune solution n’existe. Afin de s’approprier et agir sur du virtuel projeté sur un écran en temps réel, il nous faut des solutions techniques et technologiques inédites, novatrices et inventives. En 2015, nous mettons en place un laboratoire de recherche et de programmation pour que le temps de l’animation rejoigne le temps de la représentation : le présent.

Nous serons ravis de répondre à toutes vos questions